Top News

Gorille

  • Embranchement : Chordata
  • Classe : Mammalia
  • Ordre :Primates
  • Famille :Hominoidea
  • Sous –ordre : Haplorrhini
  • Répartition : Centre de l’afrique
  • Alimentation : Herbivore
  • Durée de vie : 30 ans milieu naturel, 50 ans captivité
  • Situation :  En voie d’extinction 40000 à 80000 individus
  • Taille : 130 cm à 180 cm
  • Poids : 60 à 150 kg pour les femelles et jusqu’à 270 kg pour les mâles
  • Gestation : 250 à 270 jours

Le gorille à une image de brute épaisse, du certainement au film King kong.

Mais dans la réalité c’est loin d’être le cas. Tout d’abord, c’est un végétarien, les seuls animaux qu’il consomme sont des fourmis ou des termites. Ce doux géant, épargne même les nids d’oiseaux lorsque par hasard il tombe dessus en cherchant de la nourriture.

Description

Le gorille est un mammifère de grande taille. Il est classé parmi les très grands singes. Il peut mesurer de 130 cm à 180 cm et peser jusqu’à 275 kg.

A cause de ses membres inférieurs courts par rapport à ses membres supérieurs. Le gorille ne peut pas rester debout longtemps.  Quand il est debout, ses bras descendent bien en dessous des genoux.

C’est pourquoi il se déplace la majeure partie du temps sur 4 pattes.

L’envergure des bras du gorille est de 2, 75 mètres tandis que chez l’homme elle est de 2 mètres.

D’un point de vue génétique, les gorilles sont nos proches  cousins. En effet, seulement 2% de leur patrimoine génétique diffère de celui de l’être humain.

Comportement et lieu de vie

Le gorille est un animal sociable qui vit en petit groupe. Ce groupe se compose généralement d’un seul mâle dominant  qui est le plus âgé. Il est reconnaissable à son dos argenté. Plusieurs femelles avec leurs progénitures composent le reste du groupe. Il réside dans les forêts de plaine et les marais d’Afrique centrale. Perpétuel nomade, il se déplace chaque jour de 500 à 2000 mètres pour chercher de la nourriture. Vu sa corpulence, il vit principalement au sol. Il grimpe aux arbres uniquement pour dormir ou se mettre à l’abri en cas de danger. Le gorille est un vrai pacifiste, lorsqu’il lui arrive de croiser d’autres de ces congénères. Chaque groupe garde ses distances pour ne pas empiéter sur le territoire de l’autre.

Pour se reconnaitre entre membres du même groupe ou impressionner un adversaire. Les gorilles ont toute une panoplie de cris, sons, grognement ou le fameux tambourinement de poitrine.

Alimentation

Végétarien, le gorille ne mange que des fruits murs, pousses et feuilles hormis des fourmis et termites. Comme les végétaux sont peu nutritifs, le gorille avale quotidiennement 25 kg de feuillages. Pour manger cette grosse quantité, il passe environ 14 heures par jour à manger. Pour digérer son repas , le gorille prend de longue période de repos afin de ne pas perturber sa digestion. Très peureux face a un cours d’eau, lac ou autre étendue d’eau. Le gorille ne boit jamais d’eau. Il trouve de quoi s’hydrater dans les feuillages qu’il consomme. Les gorilles participent activement à la régénération de la forêt et à l’eco système. Car en ingérant des graines, il dissémine un peu partout dans la forêt les graines non digérés dans leurs excréments.

Reproduction

Le gorille est polygame. Sa tribu se compose de plusieurs femelles qui lui sont dévoués et de leurs progénitures. Le mâle dominant est le seul qui à le droit de se reproduire.

La durée de gestation est d’environ 8,5 mois. Le gorillon à sa naissance pèse entre 1 et 2 kgs. La femelle gorille s’occupe elle seule de l’éducation du gorillon. Comme il ne marche pas avant 5 mois, le gorillon se déplace uniquement accroché à sa mère.
Puis à 5 mois, il commence à s’éloigner petit à petit de sa maman.
Au bout de 30 mois, le gorillon ne passe que la moitié de son temps avec sa mère. Il devient totalement indépendant au bout de 4 ans.

La majorité sexuelle chez les gorilles est entre 10 et 12 ans chez les femelles et entre 11 et 13 ans chez les mâles.  Le mâle lorsqu’il atteint sa maturité sexuelle, quitte le groupe. Il erre seul pendant plusieurs mois, voir plusieurs années, afin de trouver des femelles pour fonder sa propre famille.
Quand il tombe sur un groupe de femelles, il doit combattre le mâle dominant du groupe. Si le Gorille solitaire sort vainqueur du combat, il se livre à des infanticides. Il veut à tout prix enfanter et ne supporte pas les progénitures de son ennemi. Il les éradique afin de créer sa propre famille.

Une espèce menacée

Dans les années 70, de nombreux zoos afin d’étoffer leurs parcs animalier. On décidés de rajouter des gorilles dans leurs parcs. Alors beaucoup de braconniers et divers trafiquants ont littéralement « pillés » les forets Africaines et Orientales.

En 1976, il y avait 497 gorilles en captivités. Sur ces 497 gorilles 402 ont été arrachés à leur milieu naturel. D’autant que pour avoir un gorille dans un zoo au moins une dizaine sont morts dans la traque ou le transport. Il arrive également que de riches particuliers commande à des trafiquants de jeunes bébés gorilles. Alors, la mère est abattue et le bébé livré à des particuliers souvent inexpérimenté. Car un gorille même apprivoiser ne s’élève pas comme un chien ou un chat.

De nos jours, le gorille est protégé dans le cadre de la CITES (convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction). Malheureusement le commerce de la viande ou des trophées de chasse (main de gorilles transformé en cendrier…) existe toujours. En effet, le braconnage permet d’alimenter en viande les marchés de certains pays africains.

Grâce à la mobilisation mondiale et l’aide de la PNUE (programme des nations unies pour l’environnement) et l’Unesco le projet GRASP (Great Apes Survival Projet) voit le jour. Ce projet permet de protéger les deux espèces de gorilles ainsi que leurs sous espèces.

Le parc national des Virunga (situé au Congo, Rwanda et Ouganda) et la forêt impénétrable de Bwindi (Ouganda) sont classées au patrimoine mondial de l’humanité. Ces lieux étant l’habitat naturel du gorille, il se trouve donc en sécurité.

Elle donne sa vie pour protéger les gorilles

En parlant des gorilles nous ne pouvons pas oublier la célèbre éthologue Dian Fossey.

Cette femme très courageuse a étudié toute sa vie les gorilles. En imitant leurs comportements, elle a même réussi à se faire accepter dans un groupe de gorille. Elle à énormément contribué à leur protection notamment avec sa fondation Digit Found crée en 1978.

Le livre  «Gorille dans la brume » publié en 1983  raconte en détails les différents comportements et observations qu’elle a pu voir au cours de ces années de recherches.

Malheureusement elle dérange les braconniers, elle fût retrouvée morte de plusieurs coups de machettes dans le crâne à Karisoke Le 27 décembre 1985.

Dian Fossey - fiche animaux - Gorille

Les espèces de gorilles

Le gorille de l’ouest Africain: Gorilla Gorilla

Ce gorille est facilement reconnaissable car son front est de couleur rouge ou marron. Sa mâchoire et ses canines sont plus petites que ses congénères.

Le pelage argenté du mâle s’étend de la nuque jusqu’à pied.

Il vit principalement au Cameroun, République Centrafricaine, Guinée équatoriale, Gabon et Nigéria.

Sa population est estimée à 100000 individus.

Gorille de l'ouest africain - animal buzzz

Le gorille de l’est Africain : Gorilla beringei

Il est identifiable à son poil plus longs et plus foncés que les autres gorilles.

Sa mâchoire et ses dents sont également plus développées.

Sa population vit dans les parcs nationaux du Rwanda, du Congo et de l’Ouganda.

Ce gorille est en danger critique d’extinction car, il reste seulement 3800 individus.

Les différentes sous-espèces de Gorilles :

Le gorille occidental de la plaine : Gorilla gorilla gorillae

Il s’agit du gorille le plus répandu et le plus visible dans les zoos. Par contre, il est danger d’extinction dans son milieu naturel. Sa population est estimée aux alentours des 90000 individus. Il est présent au Cameroun, Guinée équatoriale, Congo, Gabon et en Angola


Le gorille de la cross river : Gorilla gorilla dielhi

Ce gorille est en danger d’extinction, sa population ne dépasse pas les 300 individus.

Il vit principalement dans les forets du Nigéria et du Cameroun.

Ce gorille se reconnaît facilement car , l possède un crane et des dents plus petits que ses congénères .

Gorille de Cross river - animal buzzz

Le gorille oriental de la plaine : Gorilla beringei graeuri

Il se reconnaît facilement car, son corps est large et puissant. Son visage est long notamment sa mâchoire et ses dents. Il vit dans l’est du Congo. Sa population est malheureusement en voie d’extinction car, on compte entre 3000 et 5000 individus.


Le gorille de montagne : Gorilla beringei beringei

Son pelage est plus noir et plus dense que les autres gorilles. Sa mâchoire  et ses dents sont plus grandes. Il possède des bras plus courts que le gorille des plaines. Sa population est divisée en deux groupes, l’un vit dans la chaine de montagnes des volcans de Virunga au Congo, Rwanda et Ouganda. Sa population est estimée à 380 individus. L’autre partie de la population compte 300 individus et vit dans la forêt impénétrable de Bwindi au sud-ouest de l’Ouganda. Ce gorille est en très danger d’extinction.

Gorille de montagne - animal buzzz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *