Top News

La Chouette effraie

  • Embranchement : Chordata
  • Classe : Aves
  • Ordre : Strififorme
  • Famille :Tytonidae
  • Règne : Animalia
  • Répartition : Partout dans le monde sauf dans le nord est paléarctique (Russie)
  • Alimentation : Carnivore (elle se nourrit principalement de petits rongeurs)
  • Durée de vie : Environ 10 ans
  • Situation : Non menacée mais la population diminue
  • Taille : 35 à 40 cm
  • Envergure :  85cm (mâles) à 95 cm (femelles)
  • Poids : 400 à 450 gr
  • Gestation : environ 34 jours ponte de 2 à 14 œufs

La chouette effraie ou plus communément appelée « la dame Blanche » ou « l’effraie des clochers » est un oiseau magnifique. Sa tête en forme de cœur et son plumage aux couleurs claires lui donne un aspect princié. Ce rapace possède de multiples aptitudes très surprenantes que nous allons vous faire découvrir.

Description de la chouette effraie

La chouette effraie est facilement reconnaissable à son visage en forme de cœur. Le plumage blanc de son visage, poitrail et de ses pattes le distingue parmi les autres oiseaux. Avec son envergure de 95cm (pour les femelles) et son plumage en duvet, elle ne produit aucun bruit en vols. C’est un redoutable prédateur pour ses proies avec son ouïe et sa vision très pointue. Tout comme le hibou, la chouette effraie peut réaliser un tour de tête à 270 degrés. Malheureusement, la population de la chouette effraie subit un taux de mortalité de 70%.

Comportement et lieux de vie

La fidélité est un mot qui pourrait caractériser la chouette effraie. En effet les chouettes sont monogames et restent toute leur vie avec leurs partenaires.

La population de la chouette effraie est disséminée un peu partout dans le monde. Seul le continent antarctique ne compte aucune effraie des clochers.

Malgré sa petite taille (35 à 40 cm), la chouette effraie couvre un territoire de chasse de 3,5km² en été quand la nourriture est abondante. Durant l’hiver quand la nourriture vient à manquer, la chouette élargie son territoire jusqu’à 50km².

La chouette effraie n’est pas un oiseau migrateur, elle reste toute sa vie sur le territoire où elle a grandi. Grace à sa mémoire, la chouette cartographie son territoire de chasse et ainsi elle se souvient des meilleurs endroits de chasse.

Comme son surnom l’indique, la chouette apprécie de vivre dans des nids en hauteur proche de l’homme tel que les clochers. La chouette n’ayant pas peur de l’homme trouvent souvent des nids dans des villages ou même dans les centres villes.

Alimentation

Sa nourriture est composée de petits rongeurs (campagnols, mulots ou musaraignes) lapin ou oiseaux.

Véritable gloutonne, la chouette effraie peut avaler jusqu’à 4 petits rongeurs en une seule nuit. Son métabolisme ne lui permet pas de stocker de graisse pour l’hiver; une fois l’hiver installé la chouette est obligée de chasser pour survivre. Leurs plumes silencieuses sont très mal isolées, c’est pourquoi lorsqu’il pleut ou qu’il neige les chouettes ne peuvent pas chasser.

chouette effraie - fiche animaux

Reproduction de la chouette effraie

La fidélité est la qualité principale de la chouette effraie, de nature monogame elle passe sa vie avec un seul partenaire. Les chouettes effraies peuvent réaliser trois couvées par an, comptant chacune 5 à 6 œufs. Durant la période de couvaison et après l’éclosion des œufs, la mère et les oisillons dépendent uniquement du père pour se nourrir. Très vorace les oisillons ont besoin de 4 proies par jour pour s’alimenter (comme les adultes). Les chouettes effraies chassent sans relâche pour nourrir leurs familles. Mais malheureusement par manque de nourriture, il arrive que les oisillons se dévorent entre eux.

Les oisillons de la chouette effraie ont un taux de mortalité important, car 29% des nids ne produisent aucune chouette. Seulement 30% des oisillons qui arrivent à maturité survivent la première année.

Une espèce non menacé POUR l’instant

Il y a environ 220000 couples de chouettes effraie à travers l’Europe, la France compte environ 90000 couples. Pour l’instant, la chouette effraie n’est pas menacée. Cependant la présence de plus en plus large de l’homme risque de contribuer au déclin de leur population. En effet, chaque année 10000 à 20000 chouettes décèdent dû à une collision avec des voitures ou des camions. L’utilisation massive de pesticides dans l’agriculture, contribue aussi à la baisse du nombre de chouette. Car les pesticides tuent les petits rongeurs et comme ils constituent l’aliment de base du régime alimentaire des chouettes. Ces dernières se retrouvent très vite affamées et meurent de faim. Les faucons et autres rapaces sont également des prédateurs redoutables pour la chouette effraie.

Des solutions existent pour aider les chouettes effraies

Vous pouvez contribuer à la sauvegarde de la chouette effraie en construisant un nichoir (si vous habitez à la campagne et si vous êtes bricoleur). Vous pouvez également laisser un carré d’herbe en friche, ce qui permettra au campagnol de se créer un habitat. Eviter également de traiter votre jardin avec des pesticides.

Si chacun d’entre vous effectue un petit geste au quotidien, l’éco système de la nature ne sens portera que mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *