Top News

Les abeilles en grand danger

abeilles en danger

Les abeilles courent un grand danger. Imaginer un  monde sans saveurs, un monde sans couleurs, un monde dépourvu de fruits, de légumes et même de plantes à fleurs. Cette vision triste et insipide de notre terre pourrait malheureusement devenir réalité…

Le rôle des abeilles sur terre

Apparu sur terre il y a près de 65 millions d’années sur terre. L’abeille ouvrière a largement contribué au développement de la flore terrestre. Son rôle de pollinisateur contribue grandement à notre alimentation.  Malheureusement aujourd’hui cet insecte pollinisateur qu’est l’abeille est en danger et même menacé d’extinction. Notre survie est étroitement liée aux abeilles ouvrières.

Le processus de pollinisation est très simple. Il s’agit de transporter un grain de pollen qui provient de l’étamine (organe mâle) vers les stigmates (organe femelle) des plantes angiospermes et gymnospermes. L’abeille en butinant et aspirant le nectar des fleurs lors de la floraison des arbres fruitiers permet cette pollinisation. La pollinisation peut se faire également par le vent ou l’eau. L’abeille est un insecte pollinisateur très fiable, car elles assurent près de 200000 pollinisations d’espèces différentes. 

Zoom sur la tête d'une abeille après une pollinisation

Le rôle de l’abeille ne se limite pas à produire du miel. On peut dire qu’elles sont un maillon essentiel de notre écosystème et de la biodiversité. Sans les abeilles, nous ne verrons plus de champs fleuris au printemps et de prairies colorées.

Les abeilles en Danger, Une population qui se réduit

Malheureusement L’homme joue un rôle majeur dans la disparition des abeilles. En effet, depuis des dizaines d’années les cultures agricoles issues de l’agriculture intensive sont littéralement arrosées de pesticides et insecticides en tout genre. Ces substances chimiques se retrouvent dans le nectar des bourgeons et des fleurs. L’abeille en se nourrissant du nectar absorbe malgré elle des substances chimiques et des résidus de pesticide. Ces produit chimiques lui sont fatales et mettent le reste des abeilles en danger.

En plus des produits chimiques, l’effondrement des colonies d’abeilles sauvages est causé par des prédateurs tels que les varroas (acariens) et le frelon asiatique. Ce sont des prédateurs qui attaquent sans relâche les ruches. Ces insectes tueurs d’abeilles, notamment le frelon asiatique sont responsables de la destruction de nombreuses ruches  et du déclin de la population d’abeilles sauvages. Les parasites vont viser en priorité la reine de la ruche. Ce qui cause un système d’effondrement de la ruche et toutes les abeilles disparaissent rapidement.

Abeilles qui butine une fleur violette

Un nouvel ennemi des abeilles se trouve dans votre poche

Oui, regardez bien, vous l’avez sur vous !!!

De quoi s’agit-il ? Tout simplement de votre téléphone portable !!

Depuis une dizaine d’années avec l’arrivée massive des téléphones portables. Les ondes magnétiques qui nous sont invisibles et indolores perturbent énormément les colonies d’abeilles en les mettant en danger.

De nombreuses études ont démontré qu’installer des ruches à proximité d’antennes relais perturbent le système nerveux et l’orientation des abeilles. Les téléphones portables sont une cause du déclin de nombreuses espèces d’abeilles.

Leur déclin est très rapide, une ruche peut s’effondrer entre 5 et 10 jours si un téléphone portable est à proximité.

Cette cause d’extermination massive est très peu relayée dans les médias. Une exposition médiatique voudrait dire que pour pallier au déclin des abeilles sauvages et donc à notre survie, il faudrait renoncer à un privilège que nous avons aujourd’hui. Je ne pense pas que le monde moderne soit prêt à « régresser » même si notre survie en dépend.

Les drônes pour remplacer les abeilles en danger

Des scientifiques japonais ont mis au point un drone miniature capable de remplacer les abeilles ouvrières et les autres insectes pollinisateurs (mouche, guêpe, papillon…). Un mini drone sur lequel un crin de cheval et un gel ionique ont été rajoutés afin de capturer les pollens. Ce drone miniature télécommandé est une solution pour aider et non pas remplacer les abeilles. Pour l’instant, l’intelligence artificielle n’est pas encore assez développée pour que les drones fassent le travail tout seul.

Une autre abeille robotique est en cours d’élaboration : La BEEONIC

Abeille robot modèle Beeonic

Il s’agit d’un robot volant qui conserve la forme de l’abeille. Ce drone pourra se recharger grâce à l’électricité sans fil (avec l’aide d’une borne) et à l’énergie solaire. Capables de communiquer entre elles, leurs actions sera plus efficace notamment avec leurs réservoirs à pollen situés dans l’abdomen.

Que faire pour sauver les abeilles qui sont en danger?

Notre mode de vie actuel est clairement nocif et met les abeilles en danger. La pollution, la déforestation, les pesticides et les ondes magnétiques sont des facteurs aggravants dans la mortalité des abeilles. La protection des abeilles et l’accroissement de la population des abeilles devraient être un sujet prioritaire dans le monde. Bientôt aucun insecte ne pourra assurer la pollinisation.

Les scientifiques et les ingénieurs réfléchissent sur des solutions de remplacement des abeilles ! Oui de REMPLACEMENT car,  pour beaucoup d’entre eux les abeilles vont disparaître. Leurs créations sont réalisées dans un but purement lucratif car, la disparition des abeilles représente des pertes en milliards de dollars et d’euros. 

Deux abeilles qui butinent le pollen d'une fleur jaune

Mais une réflexion s’impose, pourquoi remplacer les abeilles? Alors qu’elles sont sur terre depuis 65 milliards d’années. Nous ne devrions pas plutôt changer notre mode de vie? Même de façon minime pour éviter que le nombre d’abeilles diminue de jour en jour jusqu’à leurs disparitions. Car dans le monde de demain, ce monde sans couleurs et sans saveurs les fruits, les légumes, les fleurs et même le coton vont devenir des denrées rares. Et très certainement les prix seront fixés par les mêmes industriels qui fabriquent des abeilles robots.

Abeille qui mange le pollen d'une fleur

Tout le monde doit agir

Voici quelques conseils pour aider nos amis les abeilles en danger et lutter contre leur déclin :

Les abeilles adorent butiner des fleurs sauvages tels que les coquelicots, chardons, orties… Donc si vous pouvez laisser un petit espace « sauvage » dans votre jardin. Elles vous en seront très reconnaissantes.

  • Elles ont soif

Être pollinisateur, ça donne soif ! Donc si vous pouvez leur laisser un petit bol d’eau ou un abreuvoir à oiseaux, leur travail ne sera que meilleur.

Éviter les pesticides

Comme nous l’avons expliqué plus haut, les pesticides sont très nocifs pour la vie des abeilles. Donc éviter les au maximum, préférez plutôt l’arrachage de mauvaises herbes. Cette action sera essentielle pour la survie des colonies d’abeilles. Pour éviter les pucerons par exemple, investissez ou créez vous-même (très facile) un hôtel à insectes ou nichoirs. Afin d’encourager la présence de coccinelles qui sont un prédateur naturel pour les pucerons.

Achetez du miel Local

Rien de plus efficace pour la préservation des colonies d’abeilles de votre région. Afin de soutenir les apiculteurs locaux et leur production de miel. Faites-vous plaisir avec des pots de miel, gelée royale, cire, propolis et beaucoup d’autres produits issus de la production des abeilles. De plus, beaucoup d’apiculteurs sont de véritables passionnés et ils ne sont généralement pas avares en conseils sur la sauvegarde des abeilles. L’apiculture est peut être la solution pour réconcilier les abeilles et les Hommes 

Apiculteur qui travaille sur une ruche

Participer au projet innovant des Chevaliers de l’Astree

Ce projet innovant et essentiel à la biodiversité à pour objectif de créer des forêts comestibles pour les insectes butineurs. Dans la Vienne, à la Roche Posay que se trouve cette forêt comestible, véritable paradis des abeilles sauvages. Le but du projet est de favoriser collectivement les implantations de jardins forêt. Ce qui sera pour les abeilles en danger un véritable oasis de biodiversité, à la fois refuge et forêt nourricière pour les insectes pollinisateurs.

Vous pouvez participer en devenant Parrain des différents arbres de la forêt. Ce qui vous permettra de récolter une partie de la production de l’arbre fruitier, obtenir un certificat de parrainage, une histoire médiévale et beaucoup d’autres choses. Ce projet en plus d’être essentiel à la biodiversité et à l’augmentation de la population des abeilles saura ravir les mordus d’histoire médiévale.

blason des chevaliers de l'Astree

Source : muséedumiel.fr, Futuras-science.fr, Forbes.fr, Magazine le monde des animaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.